, ,

Bien vieillir en Picardie pour les aînés et les professionnels de l’aide à domicile : recueil d’expériences

Porté par le Conseil régional de Picardie, le CESTP-ARACT, la DIRECCTE, l’Agence Régionale de la Santé, les trois Conseils généraux de l’Aisne, l’Oise et la Somme, les services à la personne et les organismes associés à ce secteur, le projet de construction d’une dynamique territoriale du “Bien vieillir en Picardie” pour les aînés fragiles et les professionnel(le)s de l’aide à domicile » s’appuie sur les nombreuses initiatives qui se sont développées en territoires picards.

Offrir à la personne âgée une prestation de qualité, permettre aux personnels de travailler dans de bonnes conditions, construire des parcours professionnels, bâtir des axes de progrès, moderniser le secteur dans une dynamique partenariale, tels sont les principaux objectifs visés par le projet picard. Dans ce cadre, l’observation partagée des modes d’organisation innovants et des pratiques originales et leur diffusion nous semblent constituer l’une des voies de progrès possibles. Le secteur de l’aide à domicile connaît en effet une véritable mutation de l’organisation du travail et de l’organisation des structures au service de la personne âgée.

Sommaire du guide

Contexte juridique et institutionnel

Les structures d’aide à la personne sont définies par le Plan de développement des services à la personne comme « l’ensemble des services contribuant au mieux-être de nos concitoyens sur leurs lieux de vie, qu’il s’agisse de leur domicile, de leur lieu de travail ou de loisirs ».

Etat des lieux sur la santé au travail

Le nombre de licenciements pour inaptitude constatés localement dans les différentes structures rencontrées renforce le constat sur l’état préoccupant de la santé au travail des salariés de ce secteur d’activité.

Retour sur 14 expériences dans le secteur de l’Aide à domicile

1 – QUALITÉ DE LA PRESTATION ET QUALITÉ DU TRAVAIL

A – Améliorer la satisfaction des usagers, en anticipant les absences du personnel / ADMR 62

B – Favoriser le travail en binôme des intervenants pour la bien-traitance des aînés et du personnel / SPASAD

C – Mutualiser les moyens pour répondre aux exigences de qualité / GCSMS

2 – CONSTRUCTION DE LA SANTÉ AU TRAVAIL

A – Faire des conditions de travail, une dimension de la qualité / A DOMICILE 60

B – Professionnaliser pour prévenir les risques professionnels (PRP) / ADHAP

C – Améliorer les conditions de travail des présents par des choix d’organisation / CCAS DE BOHAIN

D – Mettre en œuvre une démarche qualité permet d’engager la PRP / AIDOM

3 – PARCOURS PROFESSIONNEL, RESSOURCES HUMAINES ET OUTILS

A – Permettre aux intervenants à domicile de recomposer des pleins temps / CQP LOISIRS

B – Diversifier l’activité des intervenants à domicile / CQP CONDUCTEUR ACCOMPAGNATEUR

C – Professionnaliser l’encadrement intermédiaire / Dans les services d’aide à domicile

D – Pour passer moins de temps à la gestion de planning : un outil open source à la disposition des structures / OPENC+NET®

E – Développer des parcours professionnels du médico-social vers la santé / MÉNAGE SERVICE

4 – DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ET LIEN SOCIAL

A – Un logement adapté aux contraintes du vieillissement et de meilleures conditions de vie pour nos aînés / CCSOA

B – Lutter contre l’isolement / LES AÎNÉS D’ACHEUXEN-AMIÉNOIS

C – S’associer pour une dynamique au service du territoire et du lien social / GEIQ (Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification)

Le point de vue d’une chercheuse en ergonomie

Le développement quantitatif et qualitatif du secteur de l’aide aux personnes à domicile crée de nouvelles exigences pour les entreprises et les salariées. Pour y faire face et ainsi que les expériences présentées dans ce cahier le montrent, au moins pour partie, il est essentiel de refonder du collectif. Il importe en effet de repenser, avec les salariées “de terrain”, les conditions d’une organisation du travail non délétère pour la santé des intervenantes et capable de soutenir les objectifs de préservation de l’autonomie des personnes aidées, dans le respect de leur dignité.

Contact : Marylène COPPI

Télécharger le guide en PDF : guide-bien-vieillir-en-picardie-recueil-experiences